IPSA Statement on the US Travel Ban

IPSA Statement on the US Travel Ban

Posted by: Mr. Mathieu St-Laurent

Publication date: Wed, 01 Feb 2017

The International Political Science Association (IPSA) expresses its grave concern with U.S. President Donald Trump’s executive order (dated January 27, 2017) banning citizens from seven countries from entering the U.S. for a period of three months. The ban poses a serious challenge to academic freedom. Students and scholars need to learn from and exchange ideas with our colleagues across the world, regardless of their nationality. The executive order violates our freedom to study, attend conferences, conduct joint research, hold visiting appointments, and give lectures in different countries, and it otherwise infringes on the free exchange of research and ideas, which we cherish.

Representing the global community of political scientists, IPSA believes that the imposition of a travel ban constitutes a violation of the fundamental values and principles that sustain our work as academics. The order jeopardizes both the U.S. and the international scholarly community.

We strongly urge the U.S. to reconsider the travel ban.

Adopted unanimously by the IPSA Executive Committee

______________________________________________

 

Déclaration de l'AISP sur l'interdiction de voyage aux États-Unis

L'Association internationale de science politique (AISP) est profondément préoccupé par le décret présidentiel du Président des États-Unis Donald Trump du 27 janvier 2017. Ce décret interdit l'accès aux États-Unis aux citoyens de sept pays pour trois mois. Cette interdiction pose de très sérieux défis à la liberté académique. Les étudiants et académiques ont besoin d'apprendre et d'échanger des idées avec nos collègues de partout dans le monde, indépendamment de leur nationalité. Le décret présidentiel viole notre liberté d'étudier, d'assister à des conférences, de mener des recherches conjointes, d'accueillir des professeurs invités, de donner des conférences dans différents pays, et empiète sur l'échange de recherches et d'idées.

Représentant la communauté globale des politologues, l'AISP croit que l'imposition d'une interdiction de séjour constitue une violation des valeurs et principes fondamentaux qui soutiennent notre travail académique. Le décret compromet autant la communauté académique américaine qu'internationale.

Nous exhortons les États-Unis d'abolir cette interdiction.

Adopté à l'unanimité par le Conseil exécutif de l'AISP