Réseau de chercheurs (RC) – À propos des réseaux de chercheurs

Historique

Ce fut lors du VIIIe Congrès mondial tenu à Munich en 1970 que l’AISP a décidé d’institutionnaliser les activités de recherche en science politique dans le monde entier en établissant officiellement des réseaux de chercheurs (RC). Elle reconnaissait enfin le besoin, mais aussi l’occasion, pour les politistes travaillant dans des sous-champs précis de la discipline, de s’associer à des collègues non seulement compatriotes mais aussi des autres continents, dans la poursuite de leur recherche. Entre 1970 et 1976, 14 RC ont été créés, signe que l’AISP a bien répondu à la demande croissante de ses membres. Entre 1976 et 1999, de nombreux groupes de recherche ont vu le jour, et bon nombre d’entre eux ont obtenu le statut de RC à la suite de la décision du comité exécutif de 1999. À l’heure actuelle, l’AISP a reconnu 49 RC. Entre les Congrès mondiaux, les réseaux de chercheurs – en grande partie grâce à l’augmentation accrue du nombre de membres individuels – contribuent plus que tout autre organisme aux activités et aux réalisations de l’AISP.

Objectifs

Dans les statuts de l’AISP, les objectifs des RC sont énoncés comme suit :

  • Développer la recherche en science politique, particulièrement les travaux fondés sur la coopération internationale;
  • Organiser et entretenir des contacts personnels avec les politistes ayant des intérêts communs;
  • Disséminer l’information et publier les recherches scientifiques;
  • Fournir un cadre de travail entre chercheurs individuels et organisations s’intéressant à l’enseignement et la recherche en science politique et autres sciences sociales.

Composé de membres venant de plusieurs pays, chaque RC est géré selon les lignes directrices de l’AISP par un comité exécutif formé des membres de l’Association. Chaque RC est tenu d’organiser au moins une conférence entre les Congrès mondiaux et aussi au moins deux panels à chaque congrès : un panel organisé indépendamment, et l’autre pouvant prendre la forme de séance conjointe, organisée avec d’autres RC ou des sous-sections d’associations nationales de science politique. L’organisation d’autres panels éventuels n’est soumise à aucune règle.

Adhésion

L’adhésion aux RC est ouverte à tous les membres individuels de l’AISP et à tous les membres des associations nationales affiliées à l’AISP à titre de membres collectifs. Les membres individuels peuvent demander à être mis en contact avec des RC en particulier en le précisant sur leur formulaire d’adhésion. Les autres peuvent s’adresser aux présidents des RC en question (cf. la liste complète).

Représentant – Liaison avec les réseaux de chercheurs

Pour aider les RC à interagir et à améliorer leur rôle en leur permettant d’être entendus dans le contexte général de l’AISP, un sous-comité exécutif spécial, connu sous le nom de Comité sur la Recherche et la Formation (CRF/CRT), a été créé en 1979 pour surveiller les activités des RC. Le bureau du représentant chargé de la liaison avec les RC a été ouvert en 2000. Michael Stein fut le premier représentant pendant deux mandats (2000-2006). Rainer Eisfeld (Université de Osnabrueck, Allemagne) le fût à son tour pendant deux mandats (2006-2012), ainsi que Christ’l De Landtsheer (Université de Anvers, Belgique) (2012-2016). Le représentante actuel, élu en 2016 lors du Congrès mondial de Poznan, est Christian Haerpfer (Université de Vienne, Autriche).

Pour tout complément d’information concernant les RC, communiquer avec la représentante de liaison avec les RC:

Prof. Christian Haerpfer (c.w.haerpfer@gmail.com)

Documents utiles