Serge Hurtig (France), rédacteur émérite, Documentation politique internationale

Serge HurtigNé en 1927 à Bucarest, Serge Hurtig a vécu en France depuis 1939 (naturalisé en 1952), sauf quatre ans (de 1942 à 1946) à Buenos Aires et deux ans (de 1946 à 1948) à Washington, D.C., où il a étudié à la School of Foreign Service de l’Université Georgetown. Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris en 1950, il a été, avant de prendre sa retraite en 1995, membre du Département d’études supérieures de science politique de l’Institut et secrétaire général (1971-1991), puis directeur scientifique (1991-1995) de la Fondation Nationale des Sciences Politiques – ces deux établissements formant « Sciences Po ». Il a également enseigné au Bologna Center of the Johns Hopkins University et aux Instituts d’Études Politiques de Grenoble et de Bordeaux, ainsi qu'à l'Institut Universitaire de Hautes Études Internationales (Genève).

Son lien avec l’AISP remonte à 1952, alors qu’il participait au Congrès de La Haye en tant qu’assistant du secrétaire général de l’époque, Jean Meynaud. Il a lui-même occupé ce poste de 1960 à 1967, et a alors organisé les Congrès mondiaux de l'AISP de Paris (1961), Genève (1964) et Bruxelles (1967). Il a été plus tard vice-président du comité exécutif de 1979 à 1985. Nommé en 1963 rédacteur en chef de la revue Documentation politique internationale/International Political Science Abstracts, fondée en 1951 par Jean Meyriat. Il a été rejoint dans ce poste par Paul Godt en 2000. Celui-ci a pris la direction de la revue en 2003, et Serge Hurtig a alors continué comme co-directeur.

Serge Hurtig a fait partie avec Jean Blondel et Stein Rokkan des fondateurs du European Consortium for Political Research (ECPR), et a été membre fondateur de la Fondation franco-américaine (France).

Il fût également sacré Chevalier de la Légion d’Honneur en 1985, de même qu’Officier de l’Ordre National du Mérite en 1989.

Publications

Coordinateur de Alain Savary, Politique et Honneur, Paris, 2002. Nombreux articles sur la vie politique aux États-Unis, en France et en Europe, dans des revues scientifiques, des encyclopédies et des ouvrages collectifs, par exemple: « Teflon II, Président des États-Unis ? Bill Clinton et l’opinion publique américaine », in B. Badie et P. Perrineau, (sous la direction de), Le Citoyen, Mélanges offerts à Alain Lancelot, Paris, 2000; « Developments in the world of political science journals », in E. Bort and R. Keat, (sous la direction de), The Boundaries of Understanding : Essays in Honor of Malcolm Anderson, Edinburgh, 1999. "Political science, international institutionalization" in International Encyclopedia of Political Science, Sage, London, 2011.